Le Droit est fait pour l’Homme, pour les hommes. Cela permet d’expliquer que les règles varient dans le temps et dans l’espace. Le droit français du XXIe siècle n’est ni celui du XIXe siècle, ni celui de l’époque napoléonienne. De même, le droit français n’est pas le droit allemand. Le code civil allemand (BGB), adopté un siècle après le code civil français, marque sa  différence tant sur le fond que sur la forme.

Si le Droit est généralement tributaire de l’État dans lequel se trouvent les hommes, il est utile de dépasser les frontières et de créer des ponts pour découvrir un droit étranger pour le comparer à notre propre système juridique et approfondir les racines de notre droit.

Mais il existe aussi un autre droit, qui relie les hommes entre eux : le droit international – entre les nations – et en particulier le droit européen. Ce dernier s’appuie sur les droits de chaque État ou au contraire s’en distingue pour mieux souligner sa spécificité.

Ce site traitera plus spécialement 

© 2018 – ISSN N°2607-5881 – L. Nicolas-Vullierme