Non à l’instrumentalisation du droit comparé !

Le droit comparé, comme le droit en général, se trouve aujourd’hui au cœur de revendications sociétales : la solution étrangère est invoquée pour provoquer le changement de la règle nationale. Le risque d’instrumentalisation du droit comparé a été souligné par le doyen Carbonnier, qui a  mis en garde contre le « mythe » du droit comparé. Que peut justifier la sélection d’une solution étrangère plutôt qu’une autre ? Devons-nous modifier la législation au seul motif que d’autres États l’ont fait ?

Continuer la lecture de Non à l’instrumentalisation du droit comparé !